Saint-Ursanne

Les origines de cette picturesque petite ville sont liées à l'agglomeration quis'est développée autour du ermitage du monie irlandais Ursicinus.Les trois portes ont été reconstruites dans les siècles XVI et XVII.

La “Porte Saint-Pierre”, à l’entrée est, a une structure inférieure médiévale et est surmontée par un toit à pavilion avec un petit clocher (1552 et 1665). À ouest correspond la “Porte Saint-Paul” (Porte de Porrentruy) entièrement reconstruite en 1664. L’entrée sud est représentée par la “Porte Saint-Jean”, qui est au même temps tête de pont du pont sur le Doubs. La collégiale est une basilique romane à piliers sans transept. Sous le chœur du siècle XII se trouve la crypte. La nef se maintient toujours fidèle à les églises romanesques de la Bourgogne et de la Franche-Comté.

La façade du clocher est une reconstruction de 1442. Le portale à sud s’inspire à ce qu’on appelle la “porte de Saint-Galle” de la cathédrale de Bâle; dans le tympan, Christ entouré par les Saints Pierre et Paul, sept anges et un donateur; dans le niches latérales, la Vierge avec l’Enfant et Saint-Ursicinus. L’hôtel de ville a été reconstruit en 1825. La rez-de-chaussée, ouverte sur des arcades à piliers avec voûte remonte à l’édifice précédent, gothique.

À ne pas manquer

Les trois portes d’accès à la ville: Porte Saint-Pierre (est), Porte Saint-Paul (ou Porte de Porrentruy, à ouest) et Porte Saint-Jean (sud)

La collegiate et le clocher avec une picturesque place

L’hôtel de ville

Caractéristiques

print
Population: 689
Altitude: 440 m ADM
Canton: Jura
Culture
Paysage
Gastronomie