Romainmôtier (f)

80px Romainmotier Envy

Ancienne abbatiale Saint-Pierre et Saint-PauI, un des plus anciens et remarquables édifices de Suisse. Selon la légende, la fondation du monastère par saint Romain et saint Lupicin remonte au 5e s. C'est à des moines de Romainmôtier que fit appel le roi burgonde Sigismond lors de la fondation de l’abbaye de Saint-Maurice en 515. Le couvent fut donné en 928 à Cluny, qui marqua son influence dès 994 avec saint Odilon. L'abbaye prospéra jusqu'au 15e s. et fut supprimée en 1536 à l'introduction de la Réforme. Fouilles et restaurations à partir de 1896. L'église actuelle fut construite à partir du début du 11e s., vraisemblablement sous saint Odilon de Cluny, sur les fondations de deux sanctuaires du 7e et du 8e s. La basilique, de plan cruciforme, comporte trois nefs, terminées à l’origine par trois absides semi-circulaire. C'est un très bel exemple d'architecture bourguignonne, réplique réduite de Cluny II.

L’édifice fut doté d'un narthex au début du 12e s. Le porche est du 14e s., le chevet fut reconstruit à la même époque sur plan rectangulaire. L'extérieur de l’église est rythmé par un simple décor d’arcatures lombardes. Dans la voûte du narthex, fresques du 14e s. figurant les Pères de l’Eglise, Adam et Eve chassés du Paradis et des saints. A l’intérieur de l’église, ambon du 8e s. avec décor à entrelacs et inscription. Dans le chœur, gisant du prieur Henri de Siviriez du 14e s. et tombeau fragmentaire du prieur Jean de Seyssel mort en 1432. Stalles du 15e s. Dans la chapelle nord, fresques du 15e s. Sur le flanc sud de l'église, amorces de l'ancien cloître. En face de l’église, tour de l’Horloge du 14es., ancienne porte de l’enceinte qui protégeait les bâtiments conventuels. De ces derniers, transformés à l'époque bernoise, subsistent les communs et l’ancienne maison du prieur transformée au 16e-17e s. alors qu'elle servait de résidence aux baillis bernois Près de la tour maison du lieutenant Ballival édifice à toit bernois construit en 1684-85 pour Jean-Pierre Roy. La maison Glayre, construite au 16e s. pour André Tachet, fut transformée en 1762.

à voire 

  • L'ancienne abbatiale Saint-Pierre et Saint-Paul
  • La tour de l'Horloge
  • L'ancienne maison du Prieur
  • La maison du lieutenant Ballival
  • La Maison Galyre

Curiosités

Info

www.romainmotier.ch

Evénements et activités

   

Restauration et Hôtellerie

Logo Description

Evaluation du Village

 Culture:

 v5

 Paysage:

 v3

 Gastronomie:

 v2