Breil-Brigels

Le village est situé sur une terrasse avec vue sur la région de la Survelva. Grâce au col de la Kisten, il a eu par le passé d'importants échanges commerciaux avec le canton de Glaris.
Il nome Brigels è di origine celtica e significa "piccola torre". Il nome si riferisce alla collina di Crest s. Sievi sopra il villaggio. Ci sono resti di una piccola fortezza e della cappella di S. Eusebio (s. Sievi) dell'alto medioevo. Il nome Bregl o Breil potrebbe derivare da "brogilos" (cespugli, sottobosco).

Breil/Brigels, avec les factions Dardin et Danis-Tavanasa, a toujours appartenu au monastère de Disentis et au cercle Cadi (Disentis). A l'est du village, sur la crête de Marmarola, il y a une ruine. Il s'agit probablement de la laiterie du monastère, brûlée en 1496. L'église paroissiale dédiée à l'Assomption de la Vierge Marie remonte au début du Moyen Âge et est mentionnée dans un document de 1185 comme appartenant au monastère de Disentis. Jusqu'en 1650, c'était la seule église paroissiale de tout Breil/Brigels et Schlans.

En 1536, de nouveaux colons, les "Libers da Laax", ont été intégrés à la haute cour du Cadi. Entre 1550 et 1631, trois vagues de peste ont fait pas moins de 626 victimes dans les hameaux de la paroisse de Breil/Brigels. L'ouverture de la route mobile de Waltensburg/Vuorz à Breil/Brigels en 1870 a stimulé le tourisme d'été, qui a commencé dans les années 1850. Bien que les factions Breil/Brigels, Dardin et Danis-Tavanasa aient entretenu une coopération étroite et de bonnes relations depuis des temps immémoriaux, il a fallu de nombreuses années pour s'entendre sur une constitution municipale commune. Jusqu'en 1909, l'activité municipale était réglementée selon l'ancienne loi et les règlements. Après la Seconde Guerre mondiale, l'armée suisse a construit un champ de tir antiaérien à Breil/Brigels. Après les années 1950, la municipalité est devenue un lieu important pour l'industrie électrique avec un réservoir et un siège social.

En 1911, la zone forestière de Uaul dil Scatlè et en 1999 le Val Frisal ont été placés sous protection. Grâce au développement de la station de ski et au tourisme d'hiver naissant, Breil/Brigels n'a jamais souffert d'un déclin démographique.

À ne pas manquer

L'eglise Saint-Marie

Chaplutta San Sielvi

Réserve naturelle de Scatlè

Lag da Breil

Val Frisal

Caractéristiques

print
Population: 730
Altitude: 1280 m ADM
Canton: Grisons
Culture
Paysage
Gastronomie