Saillon

Siège d'un château propriété de Evêque de Sion, Saillon est mentionné dès 1052. Sous la domination de la Savoie du 12e s. à 1475, le bourg fut un des principaux centres commerciaux et militaires savoyards du Valais. Située sur un contrefort rocheux au-dessus du Rhône, la ville, qui possédait à l’origine un château, fut dotée d'importantes fortifications par Pierre II de Savoie.
L'histoire de Saillon commence tôt. Les chasseurs du Mésolithiques (environ 10'000 – 5'500 av. J.-C) ont peut-être occupé le portail de la grotte du Poteu. Les fouilles menées dans la première moitié du 20e siècle n’ont cependant pas permis d’attester leur présence. Saillon a ensuite été habité sans interruption dès le Néolithique (tombe aux Bourneaux, 4'000 av. J-C) et l’Âge du bronze (une vingtaine de tombes signalées au pied du coteau, entre la Salentze et les Bourneaux). Les vestiges d'une importante villa romaine du 2ème siècle à proximité de la Salentze indiquent l’importance du site à cette époque. Au même endroit, on construisit dès le 6ème siècle le premier sanctuaire chrétien de Saillon. Les fondations des murs de cette église carolingienne sont encore visibles et le chœur remanié forme l'actuelle chapelle St-Laurent. Quand l'anarchie et l'insécurité succèdent à l'ordre qui régnait dans l'empire de Charlemagne, la population de Saillon se retire sur la colline plus facile à défendre. On sait qu'en 1052, il existait un château à Saillon puisqu'il figure parmi les propriétés que l'évêque Aymon de Savoie donne au chapitre de Sion. Sa situation stratégique intéresse la Savoie qui, au début du 13ème siècle prend possession de Saillon. Vers 1260, Pierre II fait renforcer les remparts et construire le donjon Bayart dont le nom provient de Dame Bayart qui était propriétaire du terrain. Les ducs de Savoie avaient l'ambition de faire de Saillon une place de foire qui devait porter ombrage à leur ennemi l'évêque de Sion. Notons également que le 1er écrit concernant la vigne en Valais apparaît en 1052. Le rêve de gloire s'achève en 1475 lorsque les patriotes haut-valaisans s'emparent du Bas-Valais et incendient les châteaux savoyards dont celui de Saillon. Dès lors le bourg redevient bien vite un paisible village campagnard.

À ne pas manquer

La Tour Bayart

L'église paroissiale Saint-Laurent

La chapelle Saint-Laurent

L'église primitive de Saillon

Le musée de la Fausse Monnaie

Caractéristiques

print
Population: 2500
Altitude: 480 m ADM
Canton: Valais
Culture
Paysage
Gastronomie